قرائة القرآن: بين التلاوة و الغناء / Le Coran: entre dévotion et musicalité

يشهد المسلمون اليوم أمراً غريباً فيما يتعلق بالقرآن و هو ما يسمّى بـ: « المقامات ». و هل المقامات فنّ أو علم؟ جائزة أم لا؟ فصاحب الحكمة، يدرك أنها ليست علماً إلا عند المغنيين و قال علمائنا، المعاصرون و القدماء، أنه لا يجوز أن نقرأ القرآن بالمقامات. ذلك لأن من يسمع إلى قارئٍ يقرأ بمقام كذا أو كذا، سيلاحظ أنه يحترم قواعد المقامات لا قواعد التجويد! فأين الأولويّات!؟ نسأل الله العافية. بل على القارئ، ذكراً كان أو أنثى، أن يقرأ و هو يعيش كل آية فيرتّل القرآن، و يتلقّاه و يتدبّره..و يخشى ربّه! و إلا، فقل لي بالله، أيها المبارك، لماذا، إذا جمّل القارئُ صوتَه عمدا، يقول الناس: ما شاء الله! أو شيئاً آخر من هذا القبيل؟ إنه مدح للصوت؛ دلالة صريحة على غياب القلوب…أم عليها أقفالها؟ لون كنا نسمع القرآن حقّا، لكنّا ممن قال الحقُ تبارك و تعالى: « إنما المؤمنون الّذين إذا ذكر الله و جلت قلوبهم...الآية » الأنفال

أسأل الله أن يغفر لنا و أن يهدينا. آميـــن

Actuellement, les musulmans ont découvert une « nouvelle » manière de réciter le Coran, ce qui s’appelle lire le Coran avec les « maqâmât » (mélodies). Les questions que l’on peut poser sont: « Est-ce que ces « maqâmât » sont un art ou une science? Sont-ils autorisées ou interdites? Sans chercher loin, les gens doués de sagesse sauront que cela est considéré comme une science mais seulement chez les musiciens et chanteurs. Or, nos savants (contemporains et anciens) ont dit qu’il n’est pas autorisé de psalmodier le Coran avec ces « maqâmât ». Et vous remarquerez que celui qui psalmodie avec ceux-ci, il entendra de la part du lecteur des erreurs au niveau des règles de Tajwid: où est le sens des priorités?! Que Dieu nous protège. En revanche, il est du devoir du lecteur de Coran, homme ou femme, de psalmodier le Coran et de vivre chaque verset en récitant lentement, sentir le sentiment de « réception » du Coran, méditer et surtout craindre Dieu!

Car comment expliquer, chers lecteurs(trices), le fait que lorsqu’un lecteur récite le Coran et utilise certains artifices pour plaire que les gens s’exclament à la fin de chaque versets: « Mâ Châ Allâh »…ou autres formules de ce type?! Il s’agit d’une éloge de la voix du lecteur: une preuve manifeste que les coeurs sont absents…ou cadenassés? Car si nous écoutons réelement le Coran, nous ferons partie de cette catégorie dont Dieu évoque dans ce verset: « Les vrais croyants sont ceux qui, lorsque Dieu est cité, leurs coeurs frémissent… » (Sourate Al Anfâl)

::::::::::::::::::::::::::::

الشيخ الحبيب: أيمن رشدي سويد (حفظه الله) … ليكن أستاذكم أو أستاذ شيخكم: و على الأقلّ، تابعوا برامجه في القناة الطيبة: إقرأ.
هنا مع شيخنا الفاضل المقرئ: الشيخ أحمد المعصراوي…حفظه الله

Notre aimé Cheikh Ayman Suwayd…qu’il soit votre enseignant, ou l’enseignant de votre enseignant, ou au moins, suivez ses cours sur « Iqraa ».

Ici accompagné du grand lecteur de Coran en Egypte: Cheikh Ahmed Al Ma’sarâwî.

::::::::::::::::::::::::::::

مع من لا تزال عيوننا تبكيه: شيخي الحبيب: فريد الأنصاري (رحمه الله)…ماذا أقول عنه فإنّ الكلمات تزدحم في فيّ. أوصيكم به

Enfin, une vidéo avec le Cheikh dont nos yeux le pleurent toujours! Cheikh Farid Al Ansâri (Paix à son âme)…que dire à son sujet, les éloges et descriptions se bousculesnt dans ma bouche! Bref, je vous le conseille.

Catégories : Coran | Poster un commentaire

Navigation des articles

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :